Nous sommes actuellement le sam. févr. 04, 2023 19:21 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : 87e GRDI
MessagePublié : dim. oct. 25, 2020 9:39 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance de division d'infanterie d'Afrique

Voir :

http://18erta1940.free.fr/87edia/grdia87.htm

et

http://grca.free.fr/historique_grdi/87_grdi.htm


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : dim. oct. 25, 2020 9:45 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance divisionnaire

J.O. du 16 juillet 1941 page 2992
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme

BAILLES (Henri), maréchal des logis au 87e groupe de reconnaissance divisionnaire : excellent sous-officier. Ayant reçu mission d'interdire le franchissement de Pont-Saint-Marc à l'ennemi, a été blessé une première fois par éclat de minen, au moment où il prenait le commandement d'une arme automatique dont le chef venait d'être tué. Blessé de nouveau par balle, n'a quitté son poste qu'après avoir passé ses consignes pour l'accomplissement de sa mission.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : dim. oct. 25, 2020 10:00 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance de division d'Infanterie

21 mai 1940

Le Groupe de Reconnaissance (87e GRDI) est porté sur l’Oise, de Varennes au confluent de l’Ailette. Liaison avec les forces qui défendent la région de Chauny (18 mai 1940)
Occupation de Vaux, Vassens et Ouilly, et patrouilles de reconnaissance sur l’Ailette.
Engagé à plusieurs reprises, subit des pertes sensibles, se replie sur l’Aisne sous le feu feu ennemi intense (21 mai 1940).


J.O. du 25 avril 1942 page 1586
87e groupe de reconnaissance de division d'Infanterie
Nomination dans la Légion d'honneur à titre posthume

PASQUET (Jean-Roger-William), sous-lieutenant : excellent commandant de peloton. Chargé, le 21 mai 1940, de garder le pont d'Arblincourt*, attaqué par un ennemi très supérieur en nombre et en moyens, a courageusement défendu sa position jusqu'à ce qu'une grave blessure le mette hors de combat. A succombé des suites de ses blessures. A été cité.

Jean Roger William PASQUET
Mort pour la France le 4 juin 1940 à Sceaux, (Hauts-de-Seine)
Né le 17 septembre 1913 à Mascara (ex département d'Oran) (Algérie)
4 e RCA (???) 4e régiment de chasseurs d'Afrique
Mort pour la France
des suites de blessures

* Près de Bichancourt (Aisne)

Jean PASQUET
Mort pour la France le 4 juin 1940
Grade : sous-lieutenant
Unité : 4 Chasseurs d'Afrique
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Bagneux (Hauts-de-Seine) (ex Seine et Seine-et-Oise)
Nom du site de sépulture : carré militaire de "Bagneux"
Type de sépulture : tombe individuelle
Carré de la sépulture : 20
Rang de la sépulture : 7
Numéro de la sépulture : 47



Cordialement
Eric Abadie


Pièces jointes :
87e GRDI citation du lieutenant PASQUET .jpg
87e GRDI citation du lieutenant PASQUET .jpg [ 18.43 Kio | Consulté 485 fois ]
Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : dim. oct. 25, 2020 10:26 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie

21 mai 1940

J.O. du 11 mars 1943 page 719
Médaille militaire à titre posthume
MAZET (Félix), maréchal des logis sous-officier courageux, dévoué et plein d'allant. Tombé dans une embuscade, le 21 mai 1940, à Saint-Gobain, et atteint par plusieurs balles au ventre, a donné ses ordres pour faire lace à l'ennemi. Est mort après avoir recommandé à ses camarades de transmettre ses adieux à ses chefs et à sa famille et terminant par ces mots: « C'est pour la France ». A été cité.
Felix MAZET
Mort pour la France le 22 mai 1940 à Saint-Gobain, (Aisne)
Né le 23 juin 1905 à Ribaute (Aude)
87 e Groupe de reconnaissance divisionnaire
Mort pour la France

87e groupe de reconnaissante divisionnaire d'infanterie
J.O. du 1er avril 1943 page 931
Médaille militaire à titre posthume
ROLLAND (Etienne-Maurice), cavalier : cavalier brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse dans une embuscade tendue par l'ennemi, le 21 mai 1940, à Folembray (Aisne). A été cité.
Etienne Maurice ROLLAND
Mort pour la France le 21 mai 1940 à Folembray, (Aisne)
Né le 7 novembre 1905 à Cagnac-les-Mines (Tarn)
87 e GRDI
Mort pour la France

Armand Emile PINAUD
Mort pour la France le 21 mai 1940 dans l'Aisne ???
Né le 12 décembre 1907 à Rueil-Malmaison (Yvelines)
87 e GRDI
Mort pour la France
tué au combat




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : lun. oct. 26, 2020 9:43 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
J.O. du 14 octobre 1941 page 4428
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
GIANOLI (Charles), lieutenant au groupement nord-africain de Paris ???* : excellent officier. A été grièvement atteint par balle, le 12 juin 1940, au cours d'un engagement à Ormoy-Villers. (Oise)

* S'agit-il du 87e GRDIA ?



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : lun. oct. 26, 2020 9:54 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
Morts pour la France du 87e GRDI

Dans l'Oise

Régis Urbain AMBERNI
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Cuts, (Oise)
Né le 3 avril 1909 à St Arnaud - Constantine (Algérie)
87 e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie
Mort pour la France
tué au combat

Abderrahamane DILMI
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Pierrefonds, (Oise)
Né en 1910 à Douar Retoufa - cne mixte de Msifa (Constantine) (Algérie)
87 e Groupe de reconnaissance d'infanterie divisionnaire
Mort pour la France

Abderahmane DILMI
Mort pour la France le 7 juin 1940
soldat
Unité : S.S.R.I.
Classe : 1930
Bureau de recrutement : Sétif (Algérie)
Matricule au recrutement : 719
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Ambleny
Nom du site de sépulture : nécropole nationale de "Bois Robert"
Type de sépulture : tombe individuelle
Carré de la sépulture : M
Numéro de la sépulture : 19

Greh Rémy Raymond RAYSSAC
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Oise) ???
Né le 1er mai 1905 à Ayssènes (Aveyron)
87 e GRDI
Mort pour la France
tué au combat



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. déc. 29, 2020 18:39 pm 
Hors-ligne

Inscription : dim. nov. 22, 2020 12:07 pm
Messages : 37
Bonjour,

En fouillant dans mes archives, j'ai retrouvé les écrits du CNE DELMAS, officier Gendarmerie (Garde républicaine mobile), détaché au 87° GRDI en qualité de commandant l'escadron moto, parues dans la revue de la Gendarmerie en 1949

Récits très intéressants des combats livrés dans l'Aisne par cette unité.

Cordialement

Hervé


Pièces jointes :
envoi 8.jpg
envoi 8.jpg [ 43.12 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 7.jpg
envoi 7.jpg [ 889.8 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 6.jpg
envoi 6.jpg [ 40.68 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 5.jpg
envoi 5.jpg [ 43.59 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 4.jpg
envoi 4.jpg [ 39.53 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 3.jpg
envoi 3.jpg [ 46.01 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 2.jpg
envoi 2.jpg [ 29.35 Kio | Consulté 1531 fois ]
envoi 1.jpg
envoi 1.jpg [ 852.86 Kio | Consulté 1531 fois ]
Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : mar. déc. 29, 2020 19:19 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
Bonsoir M. Savary,
Merci pour le partage de ce très intéressant document sur le capitaine DELMAS

Même si tout est dit dans ce récit, voici sa fiche tirée du site "Mémoire des Hommes"

Né en Dordogne ou en Eure-et-Loir selon les sources.

Jean DELMAS
Mort pour la France le 9 décembre 1944 (Melk - Mathausen, Allemagne)
Né le 1er octobre 1908
Garde républicaine
Mort pour la France
Cause du décès : maladie

Titres, homologations et services pour faits de résistance
Jean DELMAS
Né le 1er octobre 1908 à Douville (Dordogne)
Famille résistance : déportés et internés de la résistance (DIR)
Cote(s) : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 171054

Base des médaillés de la résistance
Jean DELMAS
Né le 1er octobre 1908 à Louville-la-Chenard (Eure-et-Loir)
Date du décret : 22/09/1953
Date de publication au JO : 27/10/1953
Décoration : Médaille
Sources : l’Ordre de la Libération





Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : sam. févr. 26, 2022 11:15 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance divisionnaire

J.O. du 5 décembre 1941 page 5259
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme

MOHAMED CHICOUCHE MOHAMED, matricule 762, spahl au 87e groupe de reconnaissance divisionnaire : spahi brave et dévoué. A été grièvement blessé par balle, au cours d'un combat, le 6 juin 1940. Atteint d'impotence fonctionnelle du bras gauche.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : sam. févr. 26, 2022 11:47 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance divisionnaire

Cosma Paul Osmir PRADEILLES
Mort pour la France le 8 juin 1940
Né le 12 juillet 1905 à Hures (Lozère) Hures-la-Parade est une commune française, située dans le département de la Lozère.
34 ans, 10 mois et 27 jours
Unité : groupe de reconnaissance de division d'infanterie (GRDI)
Mention : Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 135288

J.O. du 24 octobre 1947 page 10536
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume

87e groupe de reconnaissance divisionnaire
PRADEILLES (Cosma-Paul), cavalier, classe 1925, matricule 651, au recrutement de Mende.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : mar. déc. 06, 2022 12:24 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e groupe de reconnaissance de division d'infanterie


J.O. du 26 octobre 1942 page 3570
87e groupe de reconnaissance de division d'infanterie
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume


GAGNA (Jean-Alphonse-Alain), aspirant : jeune aspirant plein de fougue et d'entrain. Commandant le peloton de tête d'un détachement léger encerclé en forêt de Coucy-le-Château, a fait courageusement front à des éléments ennemis, très supérieurs en nombre. A trouvé une mort glorieuse, le 21 mai 1940, en couvrant le décrochage de son unité. A été cité.

Jean Alphonse Alain CAGNA Il s'agit bien de la bonne orthographe du Patronyme
Mort pour la France le 21 mai 1940 à Verneuil-sous-Coucy (Aisne)
Né le 30 août 1918 à Paris (Paris - ex Seine)
Unité : Gpe Reconnaissance Div 87
Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 36725


Jean Alphonse Alain CAGNA
Né le 30 août 1918 à Paris (VIème arrondissement) au n° 47 rue Jacob, fils de Catherine Mahé, cuisinière.
voir : archives de la ville de Paris 6N 284_2 (6e arrond. pour l'année 1918 acte de naissance 1613)
Il sera légitimé par Alphonse Stanislas Cagna et Marie Catherine Françoise Mahé lors de leur mariage, le 16 mars 1929, à Boulogne-Billancourt (Seine). Aspirant au 87e GRDI, il décède le 21 mai 1940 à Verneuil-sous-Coucy, à l'âge de 21 ans.

Mort pour la France, Jean Alphonse Alain CAGNA, Groupe reconnaissance Div 87, est inhumé au carré militaire du cimetière communal d'Armentières.

Voir : https://www.geneanet.org/cimetieres/col ... -militaire




Cordialement
Eric Abadie


Pièces jointes :
GAGNA 87e GRDI citation JO.jpg
GAGNA 87e GRDI citation JO.jpg [ 27.93 Kio | Consulté 195 fois ]
Haut
   
 Sujet du message : Re: 87e GRDI
MessagePublié : sam. déc. 10, 2022 10:03 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6572
Localisation : Somme
87e GRDI

"De retour à Vaux, nous faisons le décompte de nos pertes. J'ai 21 tués, blessés ou disparus. Des motos sont restées sur place, accidentées par balle au moteur ou par chutes, motos que nous n'avons pas ramenées. L'escadron, déjà incomplet, est réduit à trois pelotons. A la popote, au moment de nous mettre à table, nous regardons le couvert de l'Aspirant "qui y est resté". Nous nous observons en silence et l'un de nous dit : "C'est le premier." "C'est la guerre" ajoute un autre. Et ce fut tout.

Extrait du récit du Capitaine Jean DELMAS, L'Escadron motorisé d'un groupe de reconnaissance divisionnaire.


L'Aspirant n'est autre que Jean CAGNA



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.250s | Queries: 26 | Peak Memory Usage: 14.05 Mio | GZIP: On ]