Nous sommes actuellement le mar. juil. 05, 2022 11:33 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 16:22 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans l'après-midi de jeudi, (30 décembre 1943), des formations anglo-américaines ont arrosé de bombes la partie ouest et nord-ouest de la Somme. Plus de 400 points de chute ont été relevés. On ne signale aucune victime. Les dégâts aux immeubles sont minimes, mais les champs ensemencés ont énormément souffert.

Le Progrès de la Somme, numéro 23164, 1er - 2 - 3 janvier 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 16:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Pendant la journée de Vendredi, (Le vendredi 31 décembre 1943) l'aviation anglo-américaine a survolé à diverses reprises la région nord-ouest de la Somme arrosant une dizaine de localités et les champs de plus de 600 bombes. Les dégâts aux immeubles et aux terres ensemencées sont très importants.
Dans une seule commune, on signale à ce jour, 3 tués : M. Cantrelle Paul, 45 ans ; M. Remy Henri, 19 ans et M. Chérel André, 23 ans.
Des blessés plus ou moins grièvement atteints ont été hospitalisés ou soignés sur place, parmi eux : M. Brunel Victor, 65 ans ; Mme Buffet-Fontaine, 33 ans et le jeune Jacques, 12 ans.
Dans une commune particulièrement touchée, 19 immeubles dont la gendarmerie, ont été anéantis ou sérieusement endommagés.

Le Progrès de la Somme, numéro 23165, 4 janvier 1944

Victimes d'Ailly-le-Haut-Clocher

Base des victimes civiles (1939-1945)
Paul Gaston CANTRELLE
Décédé(e) le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 24 avril 1899 à Amiens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 321691

Base des victimes civiles (1939-1945)
Henri REMY
Décédé le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 11 janvier 1924 à Assistance publique
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 391926

Base des victimes civiles (1939-1945)
André CHEREL
Décédé le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 6 janvier 1920 à Paris
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 325135



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 17:01 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
Les bombardements des 30 et 31 décembre 1943 rapportés dans les deux messages précédents ont été perpétrés par les squadrons de B26 "Marauder" de la 9e Air Force de l'USAAF. Dès le 20 décembre est assigné à la 9e AF (the Ninth Bomber Command) comme mission première et principale la destruction des sites V-1 (NOBALL targets).

Missions du 387e Bombardment Group

Le 20 décembre 1943 387th Bomber Group - 387 B.G Mission: Le Meilard-Bonniers V-1 site
ce jour-là 35 B26 Marauder devaient être dirigés vers les V-weapon sites (sites V-1) mais les conditions climatiques font avorter la mission. cf. 387th Groupment Group Chronology
Le lendemain 21 décembre 1943, Mission du 387 B.G. : aérodrome de Berk-sur-Mer ( Berk-sur-Mer Airfield) Au cours de cette journée, 84 B-26 bombardent les sites V-1 et d'autres objectifs en France.
les Mercredi 22, jeudi 23 et vendredi 24 décembre 1943 les conditions climatiques mauvaises font avortées les missions sur les sites V-1 de Cormette (Pas-de-Calais) et de Le Meillard-Bonnières

Le 30 décembre 1943, pour sa 59e mission, le 387 Bomber Group à pour objectif le site de construction de V-1 de Le Meillard, entre Mézerolles et Bernaville, et celui de Bonnières (dans le Pas-de-Calais - commune limitrophe du département de la Somme)
Le lendemain ce sera au tour du site V-1 de Cormette près de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais.

voir aussi
387th Bombardment Group Mission List : https://www.asisbiz.com/il2/B-26-Maraud ... ology.html
Composition du 387th Bombardment Group :
Squadrons. 556th : 1942-1945. 557th: 1942-1945. 558th: 1942-1945. 559th: 1942-1945.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 20:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de mardi (4 janvier 1944) et dans le nuit de mardi à mercredi, le département de la Somme a été survolé par des formations d'avions anglo-américains qui ont lâché plus de 2.000 bombes.
De nombreux villages du Nord-Ouest ont été atteints ainsi que les terres labourées et ensemencées qui ont particulièrement souffert. Un château, des fermes et quantité d'immeubles sont détruits.
Une localité déjà éprouvée au cours de précédentes attaques, est en ruines.
On ne signale heureusement pour le moment, que trois blessés : M. et Mme Legris et leur fils.
Dans une autre commune on copte plusieurs victimes dont MM. Wallon père et fils ; Maurice Duboille ; Charles Poulain ; Bischop Emile ; Jean Scherperelle. Un blessé grave, M. Fleury Descamps a été hospitalisé à Amiens.
La Défense passive et les services publics compétents s'emploient à effectuer les réparations les plus urgentes.

Le Progrès de la Somme, numéro 23167, 6 janvier 1944

BONNIERES

Base des victimes civiles (1939-1945)
Albert Gaston Charles WALLON
Décédé(e) le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 14 juillet 1923 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 408145

Base des victimes civiles (1939-1945)
Paul Julien WALLON
Décédé(e) le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 8 avril 1894 à Thièvres (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 408147

Maurice Joseph DUBOILLE
Décédé le 4 janvier 1944 à Bonnières, (Pas-de-Calais)
Né le 11 avril 1920 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 337514

Base des victimes civiles (1939-1945)
Charles Alfred Louis POULAIN
Décédé le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 15 février 1921 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 389252

============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Au cours de ces dernières 24 heures, la partie nord-ouest de la Somme a été survolé par des avions anglo-américains qui ont semé leurs bombes au petit bonheur, frappant indistinctement, villages, hameaux, champs ou bois. De nombreuses maisons, fermes, etc... ont été touchées, mais on ne signale aucune victime.

Le Progrès de la Somme, numéro 23168, 7 janvier 1944

Abbeville - A L'HOTEL-DIEU
Parmi les victimes des bombardements de vendredi (7 janvier 1944) sur la région d'Abbeville, on déplore deux décès.
Il s'agit de Mme Alice Vimier, cultivatrice, née à Béhen, âgée de 52 ans, et d'un ouvrier belge, père de famille, François Verstichel, 37 ans.
Ces deux personnes ont succombé à l'Hôtel-Dieu d'Abbeville, des suites de leurs blessures.

Le Progrès de la Somme, numéro 23171, 11 janvier 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
Alice Marie Marguerite VIMIER
Autre(s) nom(s) : REMISSIONNEL
Décédée le 7 janvier 1944 à Abbeville, (Somme)
Né le 17 juillet 1891 à Behen (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 407283

Base des victimes civiles (1939-1945)
François Louis VERSTICHEL
Décédé le 7 janvier 1944 à Abbeville, (Somme)
Né le 4 janvier 1906 à Hederzwalen (Belgique)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 406545


============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de lundi (10 janvier 1944), une formation anglo-américaine a survolé la région ouest du département lâchant des bombes qui ont causé quelques dégâts.
Pour ailleurs, deux ouvriers agricoles ont été blessés par des balles de mitrailleuses tirées par les mêmes avions.

Le Progrès de la Somme, numéro 23172, 12 janvier 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 21:49 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

L'AVIATION ANGLO-AMERICAINE BOMBARDE LA SOMME

Vendredi (14 janvier 1944), tant dans la matinée que dans l'après-midi, et en de nombreuses vagues, l'aviation anglo-américaine a bombardé la partie nord et nord-ouest du département.
Des centaines de bombes ont causé d'importants dégâts, principalement aux cultures, dans plus de 15 communes.
Des fermes et des maisons d'habitation ont gravement souffert.
On signale pour le moment huit tués et une dizaine de blessés.
Les opérations de déblaiement sont en cours, alors que des bombes à retardement explosent encore.

===============================================

UNE FORTERESSE VOLANTE ABATTUE

Vendredi, une forteresse volante a été abattue et est tombée sur la ferme de M. Debray Onulphe, à F ... qui a été incendiée, l'équipage, qui s'était lancé en parachute, a été capturé.

Sans que l'on sache si les deux faits relatés soient liés ???

Le Progrès de la Somme, numéro 23176, 16 - 17 janvier 1944

Deux B-17G Fortress sont perdus ce vendredi 14 janvier 1944 dans une mission de bombardement des rampes de lancement de V-1 de Le Meillard et Gueschart :

1) s/n 42-31246 JD # A appartenant au 384thBG 545thBS de la 8e Air Force
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=2878
Touché par la flak, l'avion est évacué par son équipage. L'appareil explose en touchant le sol près de Saint-Valéry-sur-Somme. L'ensemble de l'équipage est fait prisonnier.
A noter cependant que le Navigateur de l'équipage, second Lieutenant Lindell Ernest Vivian, Service numbers O-753009, échappe à la capture et réussit à s'évader. Il fut pris en charge par la Résistance française et rejoint les Pyrénées qu'il traverse pour se retrouver en Espagne où il arrive le jour de son 23e anniversaire le 8 mai 1944
Voir : https://www.americanairmuseum.com/person/60131
Escape and Evasion Report #730.
Missing Air Crew Report #2497
Consulter le MACR 2497 du 2Lt LINDELL à la date du 8 juin 1944
https://384thbombgroup.com/_content/MACRs/MACR2497.pdf
et PERSONAL WAR SERVICE RECORDS of Ernest Vivian LINDELL
https://384thbombgroup.com/_content/_pa ... 7uGt4=5746

Le 2Lt LINDELL fut pris en charge par le Réseau Bourgogne. Dans son livre "They came from Burgundy, Keith Janes, précise, à la page 404 de son livre, que "Lindell se posa à plusieurs miles au nord d'Abbeville et fut aidé presque immédiatement. Il prit la route vers Amiens, y arrivant le 17 janvier, où il fut mis à l'abri par Mme Vignon pendant trois mois jusqu'au 17 avril. Puis il gagna Paris avec d'autres aviateurs. Le 27 avril, en compagnie de plusieurs aviateurs, il fut dirigé vers la Gare d'Austerlitz, là ils furent pris en charge et montèrent dans un train qui les emmena d'abord à Toulouse via Montauban (où ils attendirent dans un parc), Puis de la Ville Rose à Pau. Le 5 mai, au sein d'un groupe d'aviateurs il se retrouve à Navarrenx dans les Pyrénées-Atlantiques. Le groupe reprend la marche et traverse la frontière espagnole. Au matin du 8 mai ils descendirent sur Uztarroz (village de la Navarre - Espagne) où ils furent arrêtés par la Guardia Civil.


2) s/n 42-3029 BN # N appartenant au 303rdBG 359thBS de la 8e Air Force
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=2876
Touché par la flak, l'avion est évacué et s'écrase près de la forêt de Crécy-en-Ponthieu. Les onze membres de l'équipage sont faits prisonniers.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. janv. 25, 2022 16:49 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Le département Bombardé

Dans la journée de vendredi (21 janvier 1944), l'aviation anglo-américaine a effectué divers raids sur le département, déversant des centaines de bombes et causant d'énormes dégâts dans plusieurs localités dont 7 ont été durement touchés.
A A ..., les bombes sont tombés en plein centre du village détruisant 4 habitations et 7 bâtiments agricoles : Mme Dupont née Roy Juliette, 78 ans, a été blessée à la tête.
A B ..., vers 15 h. 30, une centaine d'engins, dont heureusement beaucoup n'ont pas explosé, ont ravagé toute une rue. On y compte un blessé léger.
A H ..., 20 bombes sont tombées une une exploitation privée, la détruisant de fond en comble, Mme Dorizon, 47 ans ; MM. Pabet Gaston, 47 ans et Magnier Gaston, 47 ans, manouvriers, ont été blessés.
Les jardins et les champs aux alentours des communes sinistrées ont été bouleversés.
En ce qui concerne les survols de la soirée et de la nuit, aucun renseignement ne nous est parvenu à l'heure où nous mettons sous presse.

Le Progrès de la Somme, numéro 23182, 23 - 24 janvier 1944

=======================================

Deux Blessés à Crécy-en-Ponthieu
Un obus de D.C.A. a blessé M. Thierry Victor, 44 ans, mécanicien, qui a dû subir la désarticulation du bras droit, au coude, et de M. Boitel Charles, qui n'a pas reçu moins d'une dizaine d'éclats. L'état de ce dernier est sans gravité.

Le Progrès de la Somme, numéro 23187, 29 janvier 1944


=======================================

En fin de matinée, vendredi (28 janvier 1944), des formations anglo-américaines ont survolé le Nord-Ouest de la Somme, bombardant et mitraillant. Les dégâts aux immeubles sont importants et on déplore des tués et des blessés dans la population civile.
A H. -s. -S.*, Mme Boulanger Marie, âgée de 58 ans, de Rivery ; à F. -l. -S., Mme veuve Lenne, née Tirmont Marie, 81 ans ; à R., deux personnes dont l'identité n'est pas encore connue ; à C., Dumont André, 30 ans, domicilié à Amiens, 136, Faubourg de Hem, marié, un enfant, ont été tués.
Parmi les blessés, on signale M. Duchaussoy André, 32 ans, demeurant à Amiens, 208, quai de la Somme.

* Hangest-sur-Somme

Le Progrès de la Somme, numéro 23188, 30 - 31 janvier 1944

Les obsèques de Mme BOULLENGER née Marie TURBERT, 57 ans, décédée accidentellement à Hangest-sur-Somme, auront lieu le 31 janvier 1944, à 11 h. 30, en l'église Saint-Pierre d'Amiens. De la part de M. Gaston Boullenger, son époux, route d'Albert prolongée.
Le Progrès de la Somme, numéro 23188, 30 - 31 janvier 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
Marie Stéphanie Philomène TIRMONT
Décédé le 28 janvier 1944 à Fontaine-le-Sec, (Somme)
Né le 6 septembre 1862 à Fontaine-le-Sec (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 402781

Base des victimes civiles (1939-1945)
André Julien DUMONT
Décédé le 28 janvier 1944 à Abbeville, (Somme)
Né le 3 juillet 1914 à Amiens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 338915

====================================

REMERCIEMENTS
Les familles des défunts dont les noms suivent : Mme veuve MARTIN, née Marthe VOITURIER ; Mlle Elisabeth PLUQUET ; M. COULON Georges ; M. DUVAL Albert ; M. Victor THIERY ; Mme LEFEVRE, née Juliette FLAMENT ; Mme veuve BOUCHé, née Léonie GUENARD adressent leurs remerciements aux personnes qui ont pris part à leur deuil.

Le Progrès de la Somme, numéro 23189, 1er février 1944


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 26, 2022 16:04 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de mardi (8 février 1944), le département a été, une nouvelle fois, arrosé de bombes explosives, qui ont causé d'importants dégâts dans différentes communes de l'ouest et du nord-ouest.
A B.-e-S., 50 bombes, faisant un blessé, M. Huchet Raoul, 77 ans, qui a dû être hospitalisé.
A B., et à L., 100 bombes, endommageant de nombreuses habitations.
A F., quatre bombes détruisent une ferme et endommagent la mairie et l'école ; Mme Duchemin a été blessée.
A G., 10 bombes ont détruit neuf maisons.
A M., 30 bombes n'ont fait aucune victime.

==========================================

AVIONS ANGLO-AMERICAINS ABATTUS

Mardi, Un avion britannique a été abattu au sud de Roye, tuant dans sa chute, un habitant du pays, M. Péchon.
Un bombardier américain s'est écrasé à l'ouest de Le Cardonnois : Trois aviateurs ont été tués, les quatre autres (ont été) faits prisonniers.
Un autre avion anglais est tombé aux environs de Tours-en-Vimeu.

Le Progrès de la Somme, numéro 23197, 10 février 1944

Roye (Somme) - Amy (Oise) B-17 Fortress s/n 42-39782 LF # M du 379thBG 526thBS
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=2994

Le Cardonnois B-17 Fortress s/n 42-31325 GK # ? du 452ndBG 730thBS
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=3040

Tours-en-Vimeu Avion ???

===============================================

Dans la journée de mercredi (9 février 1944), des avions anglo-américains ont lâché quelques bombes sur O..., ne causant aucune victime.
A P..., par contre, M. Flétré Oger, demeurant à Amiens, 64, route de Rouen, a été tué. MM. Petit Eugène, de Saint-Aubin-Montenoy, et Kocavit, Domicilié au Vézinet, 17, rue Abel-Joly, ont été blessés.

Le Progrès de la Somme, numéro 23198, 11 février 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 26, 2022 18:30 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. juin 29, 2013 13:05 pm
Messages : 216
Tours-en-Vimeu Avion ???

Effectivement crash d'un Typhhon du Squadron 183 au nord de Tours en Vimeu à Houdent.

Le pilote anglais LORD Richard est évadé et caché.

Il a été abattu après l'attaque du bois de Cocquerel à BAILLEUL.


Pièces jointes :
plan crash typhoon.jpg
plan crash typhoon.jpg [ 101.64 Kio | Consulté 385 fois ]
Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 26, 2022 18:49 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
Merci à vous pour ce complément d'information.

Norman L R FRANKS dans son livre "Fighter Command Losses" reste très imprécis sur ce chasseur.

"183 Sqn Typhoon Ib MN183 F/Lt R B LORD Pow Ramrod, ante meridiem. Shot down by flak"

Cet auteur le donne PoW soit prisonnier de guerre. La mission s'étant visiblement déroulée au cours de la matinée du 8 février 1944.



Bien cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 26, 2022 21:04 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. juin 29, 2013 13:05 pm
Messages : 216
Lord a pu échapper à l'arrestation dans un premier temps mais il a été fait prisonnier ultérieurement.

L'association de Pierre BEN (Somme-Aviation 39/45) a procédé à des fouilles en 2020 et a récolté quelques pièces de cet avion.


Pièces jointes :
DSC02592.jpg
DSC02592.jpg [ 76.67 Kio | Consulté 375 fois ]
DSC02572.jpg
DSC02572.jpg [ 25.34 Kio | Consulté 375 fois ]
Excavation 31.08 (33).jpg
Excavation 31.08 (33).jpg [ 96.17 Kio | Consulté 375 fois ]
Haut
   
MessagePublié : jeu. janv. 27, 2022 19:14 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
AVIONS ABATTUS - 27 et 28 MAI 1944

Un bombardier moyen américain est tombé en flammes dans les environs de Vignacourt. Les quatre occupants ont été capturés.

Un bimoteur anglais a été abattu dans la région de Béhen. Un aviateur tué, les autres capturés.

Le Progrès de la Somme, numéro 23289, 1er juin 1944

27 MAI 1944 -Vignacourt

Le bombardier moyen américain pourrait être le Douglas A-20 Havoc - type IV A20G s/n 43-10206 2A # F-1
Le bombardier semble avoir été atteint par la Flak
Il appartenait au 416thBG - 669thBS - 9e Air Force
Equipage :
1Lt Allen Wyand Jr GULLION pilote
S/Sgt Gerald Lemoyne COFFEY mitrailleur
S/Sgt Grady Franklin COPE mitrailleur
Les trois membres d'équipage sont faits prisonniers.

Des vestiges ont été retrouvés au Bois des Parisiens à 1 km 500 à l'Ouest de Vignacourt (fouilles réalisées par l'association Somme-Aviation en 2006).

Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=1848


Gullion, Allen Wyant, Jr. 1Lt O-026353 669th Pilot 43-10206 A-20G 2A-F Mission #58 MACR 5032 27 mai 1944
Prisonnier de guerre au Stalag Luft 3 Sagan-Silésie puis au Nuremberg-Langwasser

Coffey, Gerald Lemoyne S/Sgt 38464402 669th Airplane Mechanic-Gunner 43-10206 A-20G 2A-F Mission #58 MACR 5032 27 mai 1944 - Prisonnier de guerre au Stalag Luft 3 Sagan-Silésie puis au Nuremberg-Langwasser

Cope, Grady Franklin S/Sgt 3839630 669th Airplane Mechanic-Gunner 43-10206 A-20G 2A-F Mission #58 MACR 5032 27 mai 1944 Prisonnier de guerre au Stalag Luft 4 Gross-Tychow

https://www.416th.com/POW_EE/416th_POW_EE.html

VOIR le MACR 5032 : https://www.416th.com/MACR_AAR/19440527 ... llion.html

et sur le 416th Bombardment Group : https://www.416th.com/contents.html

=====================================================

28 MAI 1944 - BEHEN (Béhen)

Quant au premier avion, tout laisse à penser qu'il s'agit aussi d'un bimoteur américain appartenant au

Une première piste

le 416th Bombardment Group conduit la Mission n° 61 le lendemain, dimanche 28 mai 1944, dans l'après-midi.
Cette mission a pour cible le Site V-1 (NoBall) de Béhen dans la Somme.
Effectif : 16 A-20G et 3 A-20J

Un équipage semble avoir eu de grandes difficultés :
dimanche 28 mai 1944
No_Report A/C avion A-20G Serial #Type 43-9360
mission n° 61
Equipage :
Bartmus, Galen F. sain et sauf (Not Injured)
Orr, John R. sain et sauf (Not Injured)
Flacks, Francis L. (blessé) (WIA)

Voir : https://www.416th.com/missions/mission61.html
et
https://www.416th.com/missions/AFHRA_Mi ... _91850.pdf
ou encore
https://www.416th.com/MACR_AAR/416th_MACR_AAR.html

Deuxième possibilité la plus crédible, Toujours ce 28 MAI 1944

Un B-26 Marauder - type B-50-MA s/n 42-95920 7I # G "Smilin Joy" du 344thBG 497thBS de la 9e Air Force, de retour d'une mission sur les installations ferroviaires d'Amiens est descendu par la Flak. Il s'abat à un kilomètre au sud-est de Moyenneville, à 8km au sud-ouest d'Abbeville. Or, Béhen est une commune limitrophe située immédiatement au sud de Moyenneville.
Tout indique qu'il s'agit de l'avion que nous recherchons.

Le 2nd Lt. James JOHNSON avait largué avec succès ses 8 bombes de 500 livres chacune sur le centre ferroviaire de la ville d'Amiens. Le bombardier américain, comme prévu, suit la trajectoire de la formation, vire à gauche en prenant une route Nord/Nord-Est vers Armentières.
Vers 19 h 30, un des obus de la flak allemande, qui a encerclé pendant plusieurs minutes toute la formation américaine au-dessus d'Amiens, explose près du B26 piloté par le Lt. REYNOLDS. L'éclatement de la flak a touché le côté droit du bombardier et a endommagé le moteur droit du B26. Le moteur a pris feu et l'hélice droite a été mise en drapeau par les pilotes.
[...]
Alors que le 1st Lt. REYNOLDS s'efforçait de maintenir l'avion en flammes afin de permettre à son équipage de sauter, le copilote, le 2nd Lt. Horn, donna l'ordre de "Bail Out", et surveilla l'avancée des évacuations du bombardier.
[...]
Le 2e lieutenant Horn a dû faire reculer le siège de son copilote pour que le 2e lieutenant James Johnson sorte du bombardier par le nez. Il a été le premier à sauter par les portes maintenant ouvertes de la soûte à bombes. les sergents Gold et Coon ont également bondi.
[...]
L'ensemble des membres d'équipage sautent en parachute, mais le pilote, le Lieutenant James Foster REYNOLDS est abattu pendant sa descente en parachute par les Allemands. Quant au mécanicien-mitrailleur, Cpl. Leonard PEW, il est avéré qu'il n'a pas sauté de l'avion et son corps carbonisé se trouvait dans les débris de l'appareil. Néanmoins, il est toujours répertorié comme porté disparu (missing in action).
Quant aux autres, deux sont faits prisonniers alors que les deux derniers échappent à la capture.

Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=4816

Voir surtout l'intéressante et très détaillée relation sur cet équipage au cours de cette mission par le S/Sergeant GOLD :
http://shopwornangel.imaginarynumber.ne ... el-m-gold/

le corps du malheureux pilote, le Lieutenant James Foster REYNOLDS, sera enterré dans un premier temps au cimetière militaire britannique d'Abbeville.
2nd Lieutenant Edward HORN, copilote, s'est posé près de Frucourt, à 6 kilomètres au Nord-Ouest de Oisemont. Fait prisonnier, il sera transféré vers Bruxelles avant d'être dirigé vers le Stalag Luft III, à Sagan en Silésie.
2nd Lt. James JOHNSON, le bombardier (bomber), lui, a atterri indemne. Il fut trouvé par la Résistance française et finalement a pu regagner l'Angleterre.
T/Sgt. George Henri COON, le radio – mitrailleur, s'est posé quelque part à l'est de Béhen, et il a aussi était pris en charge par La Résistance et retourna en Angleterre.


Concernant le B26 “Marauder” #42-95920 du 497th Squadron (7I-L) appartenant au 344th Bomber Group, celui-ci en perdition, a terminé sa course dans une énorme explosion dans un champ près du hameau de Boëncourt et du village de Béhen, un kilomètre au Sud-Est de Moyenneville.

The official USAAF Missing Aircrew Report would read :

Plane was hit over target and left formation after going over target, the prop was feathered, the plane turned left off course southwest of Deullens ([i]sic) and took a 300 degree course. Plane was escorted by two or more P 47’s. There was no reported observation of plane crashing or of plane reaching friendly territory.[/i]”



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. janv. 27, 2022 20:45 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
MONTDIDIER 20 MAI 1944

Le 20 Mai 1944, Lt. Blair H. Bradford, avec les mitrailleurs S/Sgt Vern E. McIver and S/Sgt Clarence Gray avait reçu pour mission (50) le bombardement de l'Aérodrome de Beauvais-Tillé en France. Il fut impossible de localiser cet objectif principal au cours du vol et il fut décidé de larguer les bombes sur un objectif de remplacement l'aérodrome de Montdidier.

Leur appareil fut touché et descendu par la flak puissante, disposée autour de l'aérodrome de Montdidier/Fignières. Le pilote le Lieutenant Bradford meurt aux commandes de son avion "Killed in action". Le reste de l'équipage, les Sergeants Molver and Gray, sauta en parachute et les deux mitrailleurs furent capturés par les troupes Allemandes.

416th Bombardment Group - 668th Bombardment Squadron
1Lt. Blair Hodgson BRADFORD Pilote, O-742670
Mort au combat le 20 Mai 1944

https://www.416th.com/Memorials/668-Bra ... orial.html

Un autre appareil est perdu ce jour-là au dessus de Montdidier. Comme le premier, Leur avion fut touché par la flak puissante, disposée autour du champ d'aviation. Le douglas A-20 Havoc perd de l'altitude et finit par s'écraser à Vieux-Rouen-sur-Bresle à 10 km au Nord-Ouest d'Aumale. Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=5405
(Douglas A-20G-25-DO Havoc) - Aircraft Serial Number (Type): 43-9211
416th Bomb Group - 668th Bomb Squadron - 9th Air Force
Equipage :
Pilote KLEOPFEL Michael Edward Jr. 1Lt O-684351 Décédé
Mitrailleur (Airplane Mechanic-Gunner) S/Sgt BANKSTON Ray NMI Jr. 38428208 Prisonnier
Mitrailleur (Airplane Armorer-Gunner) S/Sgt SHAW LeRoy Richard 37559500 Prisonnier

MACR 4971 : https://www.416th.com/MACR_AAR/19440520 ... opfel.html


AMIENS 27 MAI 1944
objectif : les voies ferrées (Marshalling Yards)
416th Bombardment Group (L)

Mission # 58 -- May 27, 1944, Saturday PM
Amiens, France - Marshalling Yards
Voir : https://www.416th.com/missions/mission58.html


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. janv. 30, 2022 22:27 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
SOMME - LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES ET LA MITRAILLE

Tandis que des aviateurs anglo-américains s'intéressaient plus particulièrement au massacre des Amiénois, d'autres équipes s'occupaient au bombardement de la région abbevilloise dont les malheureuses communes, tant de fois abreuvées de fer et d'explosifs, depuis des mois, subissaient de nouveaux assauts.
Le nombre de victimes semble être minime, mais les ruines s'accumulent, aussi bien dans les villages qu'en plaine.
Le mitraillage des trains, de la circulation sur route et des cultivateurs dans les champs est devenu commun. On signale des attentats contre des trains, à Rue, où le mécanicien Dingreville, d'Amiens, a été blessé ; à Cambron, où le mécanicien a été également blessé ; à Moreuil, à Buire-sur-Ancre, 5 victimes soignées à Albert ; à Quesnoy-le-Montant, au cours duquel le mécanicien Sinki Jean, d'Abbeville a été grièvement blessé, etc...
A buire-sur-Ancre, deux réservoirs d'essence ont défoncé la grange de M. Parent.

Le Progrès de la Somme, numéro 23289, 1er juin 1944

============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Au cours de la journée de vendredi (2 juin 1944), l'aviation anglo-américaine, s'est livrée à des attaques sur les localités qui jusqu'ici n'avaient pas connu les effets de ces visites "terroristes".
A C..., * chef-lieu de canton, non loin d'Amiens, 10 bombes ont été lancées sur le quartier de la gare. Dégâts importants aux immeubles.
Les chefs-lieux de canton de N.-H. et A.s.N. **ont subi des bombardements plus ou moins sévères. Pour l'instant on signale des blessés et des dégâts.
Dans l'arrondissement d'Abbeville, la station balnéaire de St-V s-.-S. *** a reçu 50 bombes explosives et 10 bombes incendiaires.
On nous annonce un tué et quelques immeubles atteints.
Dans la soirée, la ville de M., chef-lieu d'arrondissement **** a reçu quelques bombes intéressant le quartier de la gare. On ne signale aucune victime.

Le Progrès de la Somme, numéro 23292, 4 - 5 juin 1944
* Corbie ???
** Ailly-sur-Noye
*** Saint-Valéry-sur-Somme
**** Montdidier

=====================================

TUE PAR LA MITRAILLE ANGLAISE

M. Aimé BOUCHER, 53 ans, marchand de vaches, à Puchevillers, conduisait sa voiture, conduite intérieure, et se rendait à Valdemaison *, lorsqu'il fut assailli par quatre avions anglais qui, volant en rase-mottes, mitraillèrent la voiture. M. BOUCHER a été tué.

* Val de Maison commune de Talmas


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 01, 2022 15:35 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Mardi (20 juin 1944), vers 16 h. 50, une centaine de bombes ont été lancées sur le village de Prouville, quinze maisons ont été entièrement détruites et 20 endommagées. On signale deux blessés légers.
Vers 22 h. 15, le même jour, des avions anglo-américains, ont mitraillé les environs de la gare de Montdidier et ont lâché en outre une douzaine de bombes. Dégâts peu importants, aucune victime.
Un quartier de cette même ville, a subi mercredi soir (21 juin 1944) un violent mitraillage qui a causé quelques dégâts.

Le Progrès de la Somme, numéro 23308, 23 juin 1944

=============================================

Jeudi (22 juin 1944) vers 12 h. 45, des avions anglo-américains ont mitraillé et bombardé les abords de la gare de Roisel. Des engins sont tombés à proximité des habitations de MM. Boreau Fernand et Puslo Lucien qui ont subi de graves dégâts. On ne signale aucune victime.
Dans l'après-midi, 60 bombes sont tombés au sud de Péronne. Des dégâts importants ont été causés à des immeubles.
A Ham, une soixantaine de bombes ont été lancés à proximité du pont du canal de la Somme. Il n'ya pas de victimes.

A Prouzel, la gare a été bombardée ; sur les 22 bombes lancées, 16 n'ont pas éclatées ; les dégâts sont peu importants.
La Route de Taisnil au Mont Bard a été mitraillée et bombardée sur le territoire de Bacouël. Une camionnette aurait été atteinte ; une femme tuée et un homme blessé.
Dimanche (18 juin 1944), 14 bombes sont tombées aux alentours de la gare d'Oisemont. Une maison s'est écroulée mais ses trois occupants ont pu être dégagés. De nombreux immeubles ont été endommagés.
A Voirel, une trentaine d'engins sont tombés. A Fontaine-le-Sec, il y a également eu des bombes.
Plus de 200 bombes ont été lancées sur Forceville-en-Vimeu. Dix maisons ont été détruites. M. Alfred Fréville, 48 ans, manouvrier, a été tué.
A La Neuville-au-Bois, on compte 50 points de chute.
Des bombes sont tombés à Senarpont et à Neuville-Coppegueule. M. Gilbert Bourle, 44 ans, cultivateur à la ferme Basse Rosière, à Neuville, a été blessé à la cuisse.

Deux personnes tuées par les avions anglo-américains
Nous apprenons que Mlle Thérèse Francq, sage-femme, rue Henri-Martin à Amiens, a trouvé la mort jeudi (22 juin 1944) au cours d'un bombardement aérien aux environs d'Amiens.
D'autre part, on a conduit au Nouvel Hôpital, M. Lucien Harlé qui avait été blessé dans un autre bombardement. M. Harlé a succombé à ses blessures.

Le Progrès de la Somme, numéro 23309, 24 juin 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
Thérèse Lucie FRANCQ
Décédé le 22 juin 1944 à Amiens, (Somme)
Né le 15 octobre 1900 à Tincourt-Boucly (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 344757

Base des victimes civiles (1939-1945)
Lucien Victor HARLE (Harlé)
Décédé le 22 juin 1944 à Amiens, (Somme)
Né le 26 avril 1922 à SAINT SAUVEUR (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 353723

Base des victimes civiles (1939-1945)
Alphonse Ernest FREVILLE
Décédé le 18 juin 1944 à Forceville-en-Vimeu, (Somme)
Né le 6 avril 1895 à Oisemont (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 345035



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. févr. 03, 2022 11:57 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5982
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Fienvillers

La commune de Fienvillers a subi une nouvelle attaque; qui a rasé complètement cette localité de 600 habitants.

Remaisnil

Vendredi vers 13 heures (23 juin 1944), cinq bombes sont tombées sur Remaisnil. Dans la soirée du même jour, 300 bombes ont à nouveau été lâchées sur le village.
Il n'y eut ni dégâts ni victimes.

Abbeville

Le faubourg des Planches, à Abbeville a été gravement éprouvé par une trentaine de Bombes, qui ont bouleversé les cultures maraichères et des immeubles. On signale un seul blessé.

D'autre part on cite parmi les localités bombardées, Hallencourt, Citernes, Domléger, La Faloise, etc...

Le Progrès de la Somme, numéro 23311, 27 juin 1944

=========================================

Hécatombe d'avions "alliés"
Dans la nuit du 24 au 25 juin, 42 avions anglo-américains ont été abattus dans le département de la Somme.

Le Progrès de la Somme, numéro 23311, 27 juin 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.286s | Queries: 24 | Peak Memory Usage: 14.09 Mio | GZIP: On ]