Nous sommes actuellement le lun. juin 27, 2022 21:45 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : MOREUIL
MessagePublié : sam. mai 22, 2021 9:49 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5963
Localisation : Somme
MOREUIL et MORISEL

J.O. du 20 mai 1943 page 1384

Le chef du Gouvernement, ministre secrétaire d'Etat à l'inférieur, et le délégué général a l'équipement national,

Vu la loi du 11 octobre 1940 relative à la reconstruction des immeubles d'habitation partiellement ou totalement détruits par suite d'actes de guerre, codifiée par la loi du 12 juillet 1941, modifiée par la loi du 7 octobre 1942 et notamment l'article 2 de ladite loi

Vu le décret du 7 février 1941 fixant la procédure d'instruction et d'enquête applicable aux projets communaux et régionaux d'urbanisme, modifié par le décret du 20 mai 1941 relatif à la coordination des services d'urbanisme ;

Vu le décret-loi du 23 juillet 1935 concernant les projets régionaux d'urbanisme ;

Vu l'arrêté du préfet de la Somme en date du 4 septembre 1940 soumettant la commune de Moreuil aux obligations de l'article 2 de la loi du 14 mars 1919-19 juillet 1924 concernant les plans d'extension et d'aménagement des villes, en raison des destructions survenues par actes de guerre ;

Sur la proposition du commissaire à la reconstruction,

Arrêtent :

Art. 1er. — En vue de l'étude du projet de reconstruction et d'aménagement de la commune de Moreuil et par application de l'article 2 de la loi des 11 octobre 1940-12 juillet 1941, modifiée par la loi du 7 octobre 1942, il est constitué dans le département de la Somme un groupement régional comprenant les communes suivantes : Moreuil et Morisel.

Art..2. — Les territoires des communes, tels qu'ils sont indiqués sur la carte annexée par des teintes rose et jaune feront l'objet d'un projet régional d'urbanisme dit de la région de Moreuil qui sera étudié et déclaré d'utilité publique conformément aux dispositions du décret-loi du 25 juillet 1935, de la loi des 11 octobre 1940-12 juillet 1941, modifiée par la loi du 7 octobre 1942 et du décret du 7 lévrier 1941 susvisés.

Art. 3. — Parallèlement à l'établissement du projet de reconstruction et d'aménagement de la commune de Moreuil, le commissaire à la reconstruction dressera, le projet d'aménagement de la commune de Morisel dont l'établissement et l'approbation seront poursuivis conformément aux dispositions du décret du 7 février 1941.

Art. 4. — Le commissaire à la reconstruction est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Fait à Vichy, le 3 avril 1943.


=======================================================

Sur Moreuil voir :

MOREUIL - 1940
Mai 1940, à l'approche de l'ennemi la ville de Moreuil avait été évacuée par les civils ; le 5 juin, des incendies sont allumés un peu partout, des ruines s'accumulent sous les bombardements. La rue Thiers, la place de la Seine-Inférieure, la rue Pasteur, l'entrée de la rue Victor Gaillard, l’hôtel de Ville et l'église ont été atteints. Une dramatique situation mettant en fuite de nombreux moreuillois. "Le Progrès de la Somme" dont le siège provisoire se trouvait à Lorient indique en sous-titre : "Le journal des réfugiés originaires de Picardie" fait de la place pour évoquer le sort des exilés, là où ils se trouvaient. L'espoir de se revoir ranime les courages abattus. Dans le sauve qui peut général, ou presque, on retrouve par le biais de la presse en question : Marcel Ferbus, Maire de Moreuil à Quetreville (Manche), le doyen et le vicaire de la commune à Igé (Orne), la pouponnerie du docteur Ruin à Ambrures (Mayenne), la Société Nouvelle des Anciens Etablissements Bouly au 89 rue Réaumur à Paris, des réfugiés sont à Saint-Colasse-en Sarthe (Orne)... Un contexte particulier où certains Moreuillois n'étaient pas au courant qu'une bataille se déroulait au sud d'Amiens avant l'entrée des troupes allemandes dans Moreuil et ses environs. Amiens a perdu ses derniers combats.

Jacques Lejosne
in « Les Lagache, une famille Moreuilloise dans la tourmente » 2012




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MOREUIL
MessagePublié : sam. mai 22, 2021 9:59 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5963
Localisation : Somme
Hospice de Moreuil

J.O. du 15 janvier 1944 page 183

Par jugement en date du 8 octobre 1943, le tribunal de première instance de Montdidier a ordonné une enquête à l'effet de constater l'absence de Marie-Blanche Bourgeois, née à Aubervilliers, le 5 août 1856, fille de Bourgeois (Modeste-Onésime) et de Levasseur (Marie- Modestine), veuve du sieur Emile-Ernest-Alcide Trannois, non remariée, domiciliée en dernier lieu à Domart-sur-la-Luce et hospitalisée à l'hospice de Moreuil d'où elle a été évacuée à Beauvais le 20 mai 1940.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MOREUIL
MessagePublié : dim. janv. 16, 2022 18:27 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5963
Localisation : Somme
MOREUIL

CEREMONIE DU SOUVENIR


Aujourd'hui 22 octobre (1941), à 10 heures du matin, aura lieu à l'église provisoire de Moreuil, un service célébré pour les soldats tombés pendant la dernière guerre et spécialement pour FRETON Louis, OSSART Daniel, DUCROCQ Marcel et MIELZARCK Edmond, tous quatre habitant Moreuil et le Lieutenant Louis DEVELENNE.
On procédera en même temps à l'inhumation définitive de quatre soldats français d'origine africaine, tués dans les environs de la ferme S. Ribert, en juin 1940.

Le Progrès de la Somme, numéro 22493, 22 octobre 1941

Louis Auguste FRETON
Mort pour la France le 29 mai 1940 à Watignies, (Nord)
Né le 21 juin 1903 à Vauchelles-lès-Authie (Somme)
229 e RALD
Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 187230

Daniel Jules OSSART
Mort pour la France le 20 mai 1940 à Locquignol, (Nord)
Né le 27 décembre 1912 à Moreuil (Somme)
6e régiment de tirailleurs marocains (6e RTM)
Mort pour la France
Cause du décès : tué au combat
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 104169
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.

Edmond MIELCZAREK
Décédé le 17 mai 1940 à Suippes, (Marne)
Né le 19 août 1913 à Ezestochowa (Pologne)
Soldat au 12e régiment de Chasseurs à Cheval. Tué à l'ennemi
Mention : Information non connue
Cause du décès : bombardement
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 95380
Edmond MIELCZAREKrepose au Carré militaire de Châlons-en-Champagne Cimetière de l'Est à Châlons-en-Champagne (51).
Tombe N° 4095

Louis Léon Armand DEVELLENNE
Décédé le 13 mars 1940 à Montcornet, (Aisne)
Né le 19 septembre 1906 à Moreuil (Somme)
9e Chefferie du Génie
Mention : Non Mort pour la France
Cause du décès : maladie
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 119140

Morts à la FERME DE SAINT RIBERT ???

Bado BAZOMBOEO
Mort pour la France le 29 mai 1940 (groupe sanitaire divisionnaire 74)
Né en 1912 à village de Malié - cton de Koudougou (Burkina) (ex Haute-Volta)
16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS) - 3e bataillon - 2e compagnie
Mort pour la France
Cause du décès : des suites de blessures
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 16235

Bado BAZOMBOE
Mort pour la France le 29 mai 1940 à Moreuil (Somme)
sergent-chef
16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Condé-Folie (Somme)
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 1412

OUSSOU KOUKPEMI
Mort pour la France le 29 mai 1940 à Moreuil, (Somme)
Né en 1919 à Aguegné Houédonné (Bénin) (ex Dahomey)
16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Cause du décès : des suites de blessures
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 126454
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.

Koukpemi OUSSOU
Mort pour la France le 29 mai 1940 (Moreuil)
soldat au 16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Lieu de sépulture de Condé-Folie (Somme)
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 2303

Bahia PLEGNON
Mort pour la France le 30 mai 1940 à Moreuil, (Somme)
Né en 1918
16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Cause du décès : tué au combat
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 136855
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.

Behia PLEGNON
Mort pour la France le 18-06-1940 (Moreuil) ???
soldat au 16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Lieu de sépulture de Condé-Folie
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 1414

LOUIBO OUEDRAOGO
Mort pour la France le 1er juin 1940 à Moreuil, (Somme)
Né en 1917 à Bouria (Burkina) (ex Haute-Volta)
211e régiment de tirailleurs sénégalais (211e RTS) ??? ou lire plutôt 24e R.T.S.
Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 84671
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.

Ouedraogo LOUIBO
Mort pour la France le 1er juin 1940 (Moreuil)
soldat au 24e régiment de tirailleurs sénégalais (24e RTS)
Mort pour la France
Lieu de sépulture de Condé-Folie
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 2399

BERETOUGMA
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Moreuil, (Somme)
Né en 1918 à Canton du dit sub Yako cercle de Koudougour (Burkina) (ex Haute-Volta)
16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 20230
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.

BERETOUGMA
Mort pour la France le 6 juin 1940 (Moreuil)
soldat au 16e régiment de tirailleurs sénégalais (16e RTS)
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Condé-Folie (Somme)
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 1413


Un autre soldat est déclaré Mort pour la France à Moreuil (Somme)

Lucien Ferdinand Pierre ROBIN
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Moreuil, (Somme)
Né le 18 août 1913 à Beaulieu (France)
306 e RACP
Mort pour la France
Cause du décès : tué au combat
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 146946
Géographie historique : Castel est rattaché à la commune de Moreuil depuis 1965.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MOREUIL
MessagePublié : dim. janv. 23, 2022 19:22 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5963
Localisation : Somme
Les séquestres dans la Somme

Personnes déchues de la nationalité française (décret du 9 septembre 1939 ; loi du 23 juillet 1940 ; loi du 19 septembre 1940 ; loi du 8 mars 1941) :

BOUILLON Roger-François-Fernand, né le 27 février 1903 à Moreuil (Somme), ex-capitaine d'infanterie coloniale ;

DE HAUTECLOCQUE Philippe-François pseudo général Leclercq, né à Belloy le 21 novembre 1902, ex-capitaine de cavalerie, domicilié à Belloy-Saint-Léonard (Somme).

Le Progrès de la Somme, numéro 22674, 29 mai 1942



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MOREUIL
MessagePublié : dim. janv. 23, 2022 19:28 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5963
Localisation : Somme
Déchéance de la nationalité française

Au "Journal officiel" du 29 janvier 1942 :

Est déchu de la nationalité française en vertu du décret du 8 janvier 1942 : M. BOUILLON (Roger-François-Fernand) né le 27 février 1903 à Moreuil (Somme), ex-capitaine d'infanterie coloniale.

Le Progrès de la Somme, numéro 22581, 4 février 1942


J.O. du 1er juillet 1946 page 6150

MINISTÈRE DES ARMÉES
Décrets du 3 juillet 1946 portant réparation de préjudices de carrière.
Le Président du Gouvernement provisoire de la République,
Sur le rapport du ministre des armées, Vu la loi du 2 novembre 1945 portant organisation provisoire des pouvoirs publics :
Vu l'ordonnance du 6 juillet 1943 relative à la légitimité des actes accomplis pour la cause de la libération de la France.

Décrète :

Art. 1er. — Sont annulés, avec toutes conséquences de droit, les actes ci-dessous désignés de l'autorité de fait se disant gouvernement de l'Etat français, plaçant dans la position de réforme, par mesure de discipline, les officiers d'activé dont les noms suivent :

TROUPES COLONIALES
Infanterie.

[...]

Arrêté du 23 décembre 1940.
M. Bouillon (Roger-François-Fernand), capitaine.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.282s | Queries: 24 | Peak Memory Usage: 13.62 Mio | GZIP: On ]